Disparition

 

 .

 

Alliance onirique, union intangible, 

Elles se perdent, elles se meurent,

La sinistre faucheuse fait son œuvre.

 

.

 

Tant de passion, bonheur impossible,

L’intensité irréelle de leur amour, 

 

L’une et l’autre ne peuvent que souffrir. 

 

.

 

L’une referme ses yeux sur l’horizon,

Blottie dans le bras de ses montagnes,

 

Protégée par la puissance de ses forets,

Elle peut enfin se laisser aller, partir… 

 

 .

Elle confie son corps à la sauvage nature.

 

Une sensualité s’évanouit, disparaissant lentement 

Son esprit enfin libéré s’élève doucement.

 

Elle part, à la recherche, à la rencontre de son autre.

.

 

Son autre… 

Celle qu’elle aime tant, qu’elle aimera au delà de tout.

Son autre…

 

.

.

Se retrouveront-elles ?

 .

Disparition dans ~ Des Mots & Des Images 1571781rb6.

 

.

Neige

 

.

 

Publié dans : ~ Des Mots & Des Images, ~ Satyne & Neige | le 2 octobre, 2008 |Pas de Commentaires »

Fée

.

Fée dans ~ Des Mots & Des Images px7vd6b6bisac9

Jolie fée, petite créature surnaturelle,

Tu es née des folklores populaires,

Des mythologies anciennes

Ou simplement des fantasmes de l’esprit.

.

L’imaginaire est ton monde, où tu t’épanouis,

Nous enchantant de ta présence intangible.

Tu virevoltes, va et vient autour de nous,

Aussi libre que le doux souffle du vent. 

.

Petite être aux formes féminines,

Au courbes envoutantes,

Tu déploies tes ailes fragiles,

Nous ravissant de ton aura surnaturelle.

.

.

Neige 

Crois…

 .

Crois... dans ~ Des Mots & Des Images nbuleusefemmeko8

.

.

C’est toi, mes ténèbres, que je recherche,

C’est l’ombre qui vit dans mon coeur,

Cette farouche noirceur qui embellit ma vie,

Cette douce passion pour la douleur.

.

Je crois que je peux me perdre là bas,

Où je suis, tu n’es pas.

.

Tiraillée par la perte,

Recherchant l’intangible,

Torturée par l’absence,

Maitresse de la douleur.

.

Crois, Satyne, que je m’oublie,

Où je suis, je m’y perds ainsi.
.

.

Neige

Publié dans : ~ Des Mots & Des Images, ~ Satyne & Neige | le 16 septembre, 2008 |Pas de Commentaires »

Ne crois pas…

.

Ce n’est pas toi, ma lumière, que je fuis,

Ce sont les ténèbres qui naissent dans mon cœur,

Cette ombre pesante qui alourdit ma vie,

Cette singulière passion pour le malheur.

.

Ne crois pas que je puisse t’abandonner ici,

Où tu seras, j’y serai aussi.

.

Traquée par la félicité,

Immolée à la noirceur,

Fuyant toute clarté,

Amante de la douleur.

.

Ne crois pas, Neige, que je t’oublie,

Où tu seras, j’y serai aussi.

.

.

Satyne

.

Ne crois pas... dans ~ Des Mots & Des Images ombrede4

Publié dans : ~ Des Mots & Des Images, ~ Satyne & Neige | le 14 septembre, 2008 |Pas de Commentaires »

Voyage

.

Elle ferme les yeux elle rêve.

.

Un doute, une distance si troublante s’installe.

Un amour, une passion si forte qui s’échappe.

.

Le temps, le traitre qui s’installe,

La distance, l’ennemi qui éloigne.

.

La perte des proches, d’être si chers.

Comment ne pas s’y perdre soit même ?

.

Elle part, elle veut à nouveau rêver.

.

Voyage dans ~ Des Mots & Des Images fofinha20071010011318bill3

.

Neige

.

Publié dans : ~ Des Mots & Des Images, ~ Satyne & Neige | le 10 septembre, 2008 |1 Commentaire »

Neige & Satyne

.

 Neige & Satyne dans ~ Des Mots & Des Images couplefemme4it4

.
Lumière et ténèbres.
Si sombre, si diaphane.
Réunion des deux négations des couleurs.
Blanc et noir, noir et blanc.

.

Je serai ta force, tu seras mon espoir.
Je te guiderai dans l’ombre, tu m’éclaireras.
Loin de toi, je me sentirai incomplète.
Tu seras cette innocence perdue,
Je serai la cruauté que tu as reniée.

.

J’irai où tu iras, jusqu’en enfer.

.

Ta souffrance et ton plaisir seront miens,
Je ne vivrai qu’avec toi, par toi,
car ma noirceur n’existe que par rapport à ta blancheur.
.

.

Satyne

.

Publié dans : ~ Des Mots & Des Images, ~ Satyne & Neige | le 7 septembre, 2008 |Pas de Commentaires »

Amoureuse

.

Courant sur sa peau, délicatement,

Effleurant ses courbes, doucement,

 

Son regard se perdait en émotions,

La couvrant de délicates intentions.

.

 

La caresse d’une fleur entêtante,

La vue de ses courbes enivrantes,

 

Fleur, étendue sur un lit de pétales,

Entière, elle se livre sans dédales.

 

.

 

.

 

Neige

 

A fleur de peau

Elle était penchée sur la chaise, attachée à celle–ci, il lui avait bandé les yeux. L’ombre du bandeau sur son regard amplifiait ses sensations. Elle sentait ses mains courir sur la peau, ses doigts l’effleurant, la visitant. Elle frémit de plaisir, frissonnante, elle se sentait réagir à ses caresses. Il la cajola un moment, jouant avec son intimité. Excitée, elle aurait voulu se tortiller entre ses mains, mais réduite à l’impuissance, elle ne pouvait bouger. Il aimait la voir ainsi, attachée, dans l’impossibilité de lui échapper.

L’excitation se faisait de plus en plus intense, gémissante, elle voulait crier, elle était au bord de l’explosion mais il ne lui avait pas autorisé cette jouissance. Elle tentait de se contenir cherchant à se tortiller, c’était trop fort, trop intense, trop bon. Il s’arrêta avant qu’elle ne cède à l’envie. Fleur avait profité plus qu’il ne lui avait autorisé. Pour la punir, il la fouetta, lui zébrant légèrement les fesses. Elle se mordit la lèvre car malgré tout elle aimait ça, elle aimait quand il la fouettait, la sensation des lanières sur son corps l’excitait.

Il pris le temps de l’observer avant de venir près d’elle, passant sa main sur les courbes de son corps encordé, elle était chaude, excitée, haletante. Elle était à sa merci, gémissante. Elle voulait qu’il la touche encore, elle voulait à nouveau frémir de désir, ressentir cette intensité, gémir de plaisir. Il recommença. Il joua ainsi un moment avec Fleur, excitée, suppliante, elle demanda à profiter. Refusant jusqu’alors, il accéda à sa requête, la libérant, lui permettant de crier de plaisir, de ressentir, de profiter de cette explosion de sensations. Elle tremblait, enivrée, envahie.

A fleur de peau dans ~ Les mémoires de Fleur 11640905p

.

Une excuse, un prétexte, peu importe, avant de la délier, il la fouetta à nouveau, zébrant ses reins, ses cuisses et elle, se sentait excitée par la correction, elle était à fleur de peau. Il la prit dans ses bras, l’enlaçant tendrement puis il la guida, l’installant sur la table. Il lui demanda de se faire plaisir, il voulait la voir se caresser, voir les mains de Fleur sur son propre corps. Doucement, ses doigts effleurèrent sa bouche, glissant vers ses seins, descendant vers ses lèvres. Joueuse, elle se caressa, frôlant la peau de son intimité, provoquant des tremblements d’excitation. Lentement, ses doigts s’annoncèrent un peu plus, de plus en plus. Elle entrouvrit la bouche, exprimant son plaisir, elle ferma les yeux alors qu’elle se cambrait quelque peu, exposant sa sensibilité.

Il s’approcha, se plaçant au-dessus d’elle, la regardant. Fleur portait toujours son bandeau, lui masquant les yeux, elle ne le vit pas mais le sentit se pencher sur elle. Haletante, la chaleur qu’elle avait provoquée en elle avait attisé le désir de le sentir. Elle aimait quand il s’insinuait en elle, lentement, ce contact l’enivrait. Elle frémit, envahit d’un intense plaisir, elle gémit. Les objets présents à ses cotés sur la table volèrent, il lui fit l’amour, avec force alors qu’elle s’agrippa à lui, heureuse.

Fleur se tenait debout, nue dans son salon. Elle leva son regard sur lui, le bandeau était ses pieds. Un sourire aux lèvres, elle s’approcha de lui, déposant avec tendresse un baiser avant de se lover dans le creux de ses bras.

.

.

Neige

Publié dans : ~ Les mémoires de Fleur | le 25 août, 2008 |1 Commentaire »

Larmes

Larmes dans ~ Des Mots & Des Images larmehz2 

Trouble, un voile tombe sur son cœur,

Son âme emplie de doutes, elle a peur. 

Un mot, une pensée malheureuse.

Un silence assassin, illusion menteuse. 

.

Offert, doit-il être tiraillé ? Peut-être.

Un sombre doute s’insinue en son être. 

Douce larme à ses yeux embrumés,

Part se perdre en un rêve abimé. 

.

.

Neige

.

Publié dans : ~ Des Mots & Des Images | le 14 août, 2008 |Pas de Commentaires »

Nébuleuse

L’affection de deux inconnues éprises

Qui s’aiment si passionnément.

Comment est-ce possible ?

Ressentir une émotion si intense.

.

Le partage d’une passion intangible,

La sensualité des mots accordés.

L’une et l’autre, l’union nébuleuse,

De deux âmes amoureuses.

.

.

Nébuleuse dans ~ Des Mots & Des Images nebularef01cb4

.

Neige

.

1...34567

TaraCréations |
mes passions |
Chalets écologiques, Chalet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les creations de Nanouette
| Notre estaminet "à la botte...
| scrapbookeuse